outils pour diriger

Comprendre pour agir

Si vous pensez créer ou reprendre une entreprise,
Vous trouverez ici les articles permettant à vous et à vos collaborateurs de mieux préparer et réussir votre projet ou de conforter vos options actuelles.

.

Outils pour entrepreneurs de startup. 2.

Voici le deuxième article présentant l’essentiel du Mooc donné par Stanford University à destination de ceux qui veulent comprendre ou pratiquer l’entrepreneuriat technologique.
Il traite de l’idée source de la startup , de la construction du modèle d’entreprise (Business model ou BM) et du lean startup.

Lire plus
Outils pour entrepreneurs de startup.1

L’objectif de cette série d’articles est de présenter l’essentiel de ce Mooc (cours en ligne ouvert à tous) donné par Stanford University à destination de ceux qui veulent comprendre ou pratiquer l’entrepreneuriat technologique.

Lire plus

Qu’est-ce qu’un créateur d’entreprise devrait savoir faire pour réussir sa création ? Quelles sont les compétences nécessaires ?
Une réponse opératoire à cette question serait particulièrement utile ;
Définissons le travail que le créateur doit faire et la notion de compétence avant d’examiner la liste des compétences nécessaires et les moyens de les réunir.

Lire plus

De l’analyse, , il ressort clairement que le commerce en ligne peut concurrencer efficacement le commerce traditionnel par les 3 moyens principaux suivants :
-par l’innovation, en proposant un service ou un produit nouveau ;
-par le prix, dans les localités où les « préférences majoritaires », sont bien servies par le commerce traditionnel mais à des prix élevés ;
-par la livraison à domicile du produit ou service recherché, dans les localités où les « préférences minoritaires », voire les « préférences majoritaires », sont délaissées par le commerce traditionnel.

Lire plus

En matière de création d’entreprise, on peut résumer les conditions du succès en une formule, une « équation », simple et facile à mémoriser.
Succès = une offre qui satisfait à 5 contraintes : les 5 C et qui se développe par 5 outils ou « paramètres » = les 5 P.
Succès = 5 C x 5 P.

Lire plus

C’est aux yeux des prospects que l’entreprise doit d’abord être clairement identifiable et c’est en respectant cet impératif qu’elle doit choisir ses « identificateurs » ; son nom, la présentation de son offre, son slogan et son logotype.
La définition de ces identificateurs exige de délicates recherches, des essais, des tests etc., éventuellement, le recours aux professionnels du domaine mais dans tous les cas il est bon que le dirigeant dispose des notions principales sur le sujet.

Lire plus

Ai-je l’opportunité de construire une offre compétitive durable ?
Telle est la dernière question à laquelle est consacré le présent article.
Elle conduit à vérifier et valider que l’offre visée est meilleure que les offres concurrentes ou au moins, soutient la comparaison avec ces offres, qu’elle répond à une attente manifeste ou latente mais en tout cas identifiée, qu’elle tend à assurer un avantage compétitif durable.

Lire plus

Ai-je la capacité de percevoir, comprendre et utiliser les changements socioéconomiques qui déterminent les besoins et comportements d’achat ? Ai-je la capacité de repérer les facteurs clés du succès de mon projet ? Ai-je celle de réunir les moyens d’être compétitif ?

Lire plus

On sait combien le « Canevas de modèle d’entreprise » (Business Model) est un outil précieux pour le porteur d’un projet de création d’entreprise mais le point faible du « Business Model » est qu’il admet comme pertinentes les compétences et l’idée du créateur et, donc, comme bonne l’opportunité de créer.
Ce sont ces points faibles qui ont conduit J.V. Green, l’Université de Maryland, à créer  » Le canevas d’évaluation de l’opportunité de créer  »

Lire plus

Pour une entreprise, comprendre le comportement de ses prospects et clients a toujours été nécessaire mais cette compréhension est aujourd’hui rendue indispensable et plus difficile par l’évolution de la société et, en particulier, par les tendances économiques et sociétales suivantes :
– accroissement et diversification des biens et services offerts ; accélération du renouvellement de l’offre ; apparition de prospects et clients de cultures très différentes ;
– déclin des institutions, des normes, des groupes sociaux classiques (classes sociales) ; montée de l’individualiste, des groupes temporaires, de la consommation comme identifiant principal et des risques sanitaires.

Comme toujours, tenter de comprendre c’est commencer par se poser des questions.

Lire plus